ASBL MILLE-PATTES - Page 5

  • UN EXTRAIT DE LA NEWSLETTER DE NATAGORA MARQUISAT DE FRANCHIMONT

      La Nuit Européenne de la chauve-souris à Verviers

    Le samedi 30 août 2014, rendez-vous à 20 h 00 Rue Devaux à Verviers

    Au programme :

    Une projection sur le thème « les chauves souris et l’excès d’éclairage »

    Un exposé sur les chauves-souris.

    Un débat questions - réponses.

    Et une sortie sur le terrain pour découvrir les chauves-souris en vol au dessus de la Vesdre.

    La conférence est accessible aux personnes à mobilité réduite, mais la sortie sur le terrain ne l’est pas.

    Fin de l’activité vers 22 h 30


    Contact et renseignements : Jacques Thonnard - 087/23.19.42

    En partenariat avec PCDN et la ville de Verviers qui nous prête le local. 

    Un conseil de Christiane Delmal pour aider les abeilles.

     

    Les mois d’été sont les plus chauds et aussi les plus secs.

    Les abeilles souffrent de la chaleur. Une difficulté pour elles, lorsqu'elles doivent boire, c'est qu'elles peuvent se noyer. Une solution simple existe.

     

    Chaque jour, une abeille récolte le pollen d'environ 2.000 fleurs. Et lorsque l'on sait que leurs ailes peuvent battre jusqu'à 10.000 fois par minute, on comprend dès lors qu'il est important pour elles de pouvoir boire. C'est un travail de titan qui nécessite, par ces fortes chaleurs, une hydratation.

    Malheureusement, lorsque les abeilles ou les bourdons boivent à la surface d'une eau stagnante (étang, rivière, abreuvoir pour les vaches, ...), elles prennent le risque de se faire avaler par une grenouille ou un poisson mais aussi le risque de se noyer. Dès que les ailes touchent l'eau, l'abeille ne peut plus redécoller et elle se noie.

    Une solution simple existe. Vous pouvez créer un petit abreuvoir avec une coupelle, quelques billes (chez Casa ou Blokker pour quelques euros). Les abeilles peuvent dès lors boire en se posant sur les billes. Plus de risque de noyade...

    Merci à Christiane pour ce conseil. 

    Passez un bon moment avec vos enfants ou petits-enfants !

    Fabriquer votre hôtel à insectes, dans votre jardin.

    Les insectes ont tous leur rôle à jouer dans les jardins.

    A la fois prédateurs naturels, pollinisateurs et mets appétissants pour les oiseaux, la majorité des insectes continuent pourtant de subir la destruction de leurs habitats naturels. Alors pour les attirer à nouveau au jardin et faciliter leur reproduction, l’hôtel à insectes leur offre un refuge à la fois esthétique et facile à mettre en œuvre.

    En fonction de l’espace dont vous disposez dans votre jardin vous pourrez donner les dimensions que vous souhaitez à votre ouvrage et laisser libre court à votre créativité. Cependant, gardez à l’esprit que votre nichoir à insectes devra être surélevé du sol d’une trentaine de centimètres et la hauteur idéale oscille entre 1 à 1,7 mètres.

    Choisir l’emplacement ?

    L’emplacement de votre nichoir à insectes devra être le fruit d’une mûre réflexion. Véritable élément architectural de votre jardin celui-ci ne devra être déplacé. Il devra alors être situé à proximité de sources de nourriture pour vos nouveaux amis. Un pré fleuri, une haie mixte ou une prairie feront parfaitement l’affaire.

    Ces abris ont pour principal but  d’accueillir et de protéger les insectes de la rudesse de l’hiver, ils devront donc être orientés sud ou sud-est afin de profiter du maximum de la chaleur du soleil et ce, dès le matin.

    Vous pourrez diviser votre hôtel en plusieurs compartiments ou chaque zone sera destinée à accueillir une espèce d’insectes.

    Voici quelques idées d’aménagement des nids en fonction des espèces à attirer :

    • Des fentes dans une boite remplie de paille attirera les chrysopes (également d’excellents chasseurs de pucerons)

    • Un caisson avec un trou de 10mm accompagné d’une planche d’envol sera le nid parfait pour les bourdons

    • Vous pourrez également y glisser des fagots de roseau pour attirer les abeilles et guêpes solitaires

    • Les syrphes (mouches qui imitent les couleurs des guêpes) préféreront les tiges de ronce ou de framboisier

    • Les scarabées, alliés efficaces à la fois contre les pucerons et les limaces, se satisferont d’un tas de morceaux de branches. 

    Maintenant quel modèle choisir, à vous de jouer, regardez sur internet, allez en voir :

    Val-Dieu près de la réserve de natagora en face de l’abbaye

    Au lieu-dit Wayai, chemin du hérisson.Voir syndicat d’initiative de Sart

    Val du Cossart rue des Carrières à Jalhay

    Plusieurs dans Spa (un dans le parc des sept heures) 

     

    Natagora peut vous conseiller, vous aider à construire la base de votre hôtel, il vous suffit de nous contacter au 087/ 231942 

    Vous n’avez pas de jardin ou le vôtre n’est pas assez grand ?

    Si vous ne disposez pas de suffisamment d’espace (ou ne souhaitez pas l’encombrer d’un hôtel à insecte modèle famille nombreuse) vous pouvez vous tourner vers la création d’un ou plusieurs gîte à insectes.

    Ces petits refuges permettent tout de même d’accueillir certains insectes dans vos massifs, sur votre balcon ou votre terrasse.

    Pour construire votre premier gîte il vous suffira d’attacher ensemble plusieurs tiges creuses d’une vingtaine de centimètres afin de former un fagot.

    N’ayez pas peur de varier le diamètre des tiges. Un tel dispositif pourra entre autre accueillir des abeilles solitaires que vous pourrez observer dès les premiers rayons de soleil du printemps. Votre fagot, véritable nid à insectes, permettra à ces abeilles inoffensives de déposer leurs œufs et d’y laisser des réserves de nourritures nécessaires au développement des larves.

    Une autre méthode consiste à percer une bûche de bois dur et bien sèche à l’aide d’une perceuse et de forets de différents diamètres (de 4 à 10 millimètres). Celle-ci attirera de nombreuses espèces d’hyménoptères si vous variez les profondeurs de perçage sans jamais traverser la bûche de part en part.

     

  • PROCHAINE BALADE DU 9 AOÛT ...PETIT CHANGEMENT

    Notre guide nature, Jean Claude Kerger, initialement prévu pour la balade du 9 août doit renoncer à nous guider pour des raisons de santé. Toute l'équipe et les amis de Mille-Pattes lui souhaitent un bon rétablissement.
    Jean Claude devait nous emmener dans les Fagnes.
    Nous avons trouvé une remplaçante, toute jeune diplômée guide nature mais déjà hyper motivée. Elle nous fera découvrir un coin qu'elle affectionne tout spécialement.

    Nous irons à la découverte du Wayai, cours d'eau pittoresque, nous longerons celui-ci par un petit sentier, puis nous traverserons la Fagne Rècheurs pour ensuite revenir à notre point de départ. Balade enrichissante dans laquelle vous découvrirez que la nature cache une multitude de secrets.

  • LES SOUVENIRS DE LA BALADE DU 5 JUILLET

     Emoji  Chez Mille-Pattes c'est comme ça ! Emoji-Un appel a être nombreux pour sortir non pas 1, mais bien 2 joëlettes par amitié pour le couple qui uni, Déborah et Philippe et leur permettre de profiter d'une sortie commune dans les magnifiques bois et vallées où nous emmène Marcel notre guide nature.  Et hop: nous voici une vingtaine par solidarité et sympathie !!!  Agrémenté d'explications historiques d'une lointaine et surprenante activité sidérurgique de production du fer, par bas fourneaux et, nombreuses forges et leurs makas. Nécessitants une importante exploitation forestière, pour alimenter les fournaises en charbon de bois mis en œuvre par les charbonniers, au point que les forêts primaires avaient presque disparu totalement ne laissant que fanges et fagnes... et, nombreuses traces de l'activités... Heureusement la forêt aujourd’hui bien présente nous a offert : de nombreux chants d'oiseaux et ceux des rivières tortueuses, et la diversité de plantes sauvages que Marcel guide nature passionnant, n'a guerre eu  loisir d'en trop parler ''pressé qu'il était par le groupe'' de nous ramener à Solwaster pour pouvoir aller visionner le match Argentine-Belgique, pleins d'espoirs d'une victoire des diables...  -Chanceux nous avons évité la pluie menaçante, même le temps de délecter le verre d'amitié au bistrot du coin !

    Vivement  ''samedi 9 août'' pour la prochaine balade !!! Emoji

    André Jaminon 

      

     

       

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      Et l'album photo de Dominique Tromme :

      

      

     

  • LA PROPRIETAIRE DU GITE LA FOURNAGE A L'EGLISE NOUS ECRIT :

    "Je suis la propriétaire du Gîte La Fournage et je suis vraiment très heureuse de pouvoir vous apporter la joie et le plaisir en mettant notre logement à votre disposition. Je viens seulement de découvrir votre site que je trouve merveilleusement bien fait. Je vais certainement le faire connaître à d'autres associations. Merci, à bientôt j'espère. Marcelle"

  • NOUS AVIONS PRETE PLUSIEURS JOELETTES A L'ECOLE LA CIME...

     

    L’école la Cime en balade avec des joëlettes – mai 2014

     

     

     

    Voici quelques témoignages récoltés : 

     

    • Les pousseurs-tireurs 

     

    Majda : J'ai poussé Anas. C'était chouette. J'avais juste peur de la descente car ça allait vite.

    Hasnae : J'ai poussé Anas. La joëlette était 'un peu' lourde.

    Filip : J'ai poussé Ali. J'ai travaillé mes muscles (comme je fais de la boxe). Mais j'avais peur dans la descente.

    Charlène : J'ai poussé Anas. C'était parfois un peu difficile à manipuler.

    Caroline : Chouette expérience. Très pratique dans la forêt. Notons qu'il faut bien être coordonné et suivre le rythme de la personne qui pousse devant. Pratique pour les grandes distances.

    Hassatou : C'était très confortable pour Anas. Moi j'étais à l'arrière et le directeur devant, j'ai dû courir pour suivre sa cadence !! Il était rapide!!

    Wissal : Ali était très lourd, c'était dur, mais je trouve cela chouette comme ça on peut tous partir ensemble! 

     

    • « Les joëleurs »

     

    Ali : On a fait des promenades mais j’avais peur de tomber, j’étais un peu « schieve lavabo » et j’ai eu mal aux fesses !

     

    Anas : Se sont parfois les élèves ou les professeurs qui me poussaient. Au début j’avais peur mais avec le temps je me suis habitué.  

     

    • L’avis général de l’équipe des accompagnants :

     

    La manipulation est devenue de plus en plus rapide et efficace au fur et à mesure du séjour ! Les sacs à dos remplis de matériel, principalement les capes pour la pluie étaient super pratiques ! 

     

    Le guide avait prévu des sorties dans la nature avec beaucoup de pauses pour observer. Une longue balade aurait sans doute été plus pratique car la manipulation des pieds demandait un certain temps à chaque pause.

     

    Super expérience en tout cas, autant pour l’équipe que pour les élèves valides et moins valides.

     

    Mille mercis de nous avoir permis de réaliser ce projet !

     

    anas joelette.jpgchristian joelette 2.jpgchristian joelette.jpgclasses vertes villers st gertrude 2014 004.JPG

     

    classes vertes villers st gertrude 2014 011.JPG 

     

     

     

     

     

  • PROCHAINE BALADE...IL FAUDRAIT ETRE NOMBREUX SI POSSIBLE....

    Nous vous rappelons la prochaine balade de Mille-Pattes à savoir :

     

    Le samedi 5 juillet : Balade autour de Solwaster en compagnie de Marcel Jérome, guide nature. Nous irons voir la reconstitution de l’ancienne forge Chastelein le long de la Hoëgne puis nous suivrons la Sawe et la Statte. Merveilleuse balade garantie.

    Départ 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage

     

    L’heureuse passagère sera Deborah.

    Toutefois, nous espérons avoir suffisamment de donneurs de bras pour cette balade pour que Philippe, son mari lui-même handicapé, puisse lui aussi être le passager d’une deuxième Joëlette. Pour cela, merci de vous inscrire le plus rapidement possible par mail à domipub62@gmail.com ou sur son gsm à partir du 23 juin. En fonction du nombre d’inscription nous prendrons une ou deux Joëlettes. 

     

    La personne de référence pour cette balade est Dominique Tromme 0473/28.77.03 (après 17 heures car Dominique travaille de nuit) à partir du 23 juin

     

    Attention le secrétariat de Mille-Pattes sera fermé du 20 juin au 8 juillet. Notre Président reste joignable durant cette période au 0476/91 14 37

  • LES PHOTOS ET LE COMPTE RENDU D'ANDRE JAMINON...DE LA BALADE DU 15 JUIN

     

    Amical bonsoir

    Très belle réussite que cette balade, si ce n'est l'égarement du grand André, à mi-balade, et l’angoisse provoquée  Emoji
    Il faut savoir que ''je trainais'' en reportage photos sur le merveilleux site du vieux château en ruine perché sur ''une falaise à pic'' où certains appréhendaient une chute ou alors l'une ou l'autre oubliette du château !!!  Les cris et appels n'ayant reçus aucune réponse ! Les légendes des drames du château, apportées par notre passionnant guide, ayant émoussés les esprits, certains pensaient déjà me retrouver dérivant dans l'Amblève. Emoji. Eh ben non ! Je me morfondais, égaré par étourderie, de ne pouvoir assumer ma part de tâche à la traction de la Joëlette, mais surtout du manque de l'agréable compagnie de Caroline et autres compagnies ... Emoji  Tous,  heureux de cette dure mais merveilleuse balade Emojiet, des découvertes historiques et nature, que Mika nous a si agréablement transmises, les assoiffés ont terminé en beauté sur une terrasse place d'Aywaille Emoji

     

     

  • LES IMPRESSIONS DU WE.... SUITE

     

    Que de beaux souvenirs de ce merveilleux Week end à l’Eglise. Arrivés vendredi en fin d’après midi nous avons tout d’abord partagé un bon apéro pour enchainer avec un délicieux spaghetti. C’est Joseph Joris, un ami non présent au WE, qui nous avait fait la sauce bolo. Un petit dessert concocté par Dominique (notre trésorière) et puis hop au dodo pour certains et pour d’autres une partie de Scrabble. Il faut être en forme pour le lendemain car nous espérons sortir le matin et l’après midi avec les 3 Joëlettes. L’heure du petit déjeuner est fixée à 8h30 pour pouvoir partir en balade à 9h30. Nous avons donné rdv aux 5 étudiantes et il ne faudrait pas les faire attendre.
    La balade est superbe ! Une belle descente, histoire de tester nos nouveaux donneurs de bras ! Nous partons sans la pluie mais très vite elle vient nous tenir compagnie. Nous sommes dans des bois magnifiques. Il me semble que nous entrons dans un coin privilégié car pour rentrer dans la forêt, nous devons ouvrir une grande barrière. La fin de la balade se fait donc avec les capes mais il en faut plus pour démotiver les donneurs de bras et les passagers, nous terminons cette promenade comme prévu.
    Nous rentrons pour un dîner tartines au gîte. Mais le plus dur est à venir, la pluie redouble d’intensité et nous oblige à rester à l’intérieur.  Heureusement que le gîte est super confortable. Ainsi, certains rejouent au Scrabble, d’autres vont faire une petite sieste, d’autres envahissent les divans, tandis que d’autres vont se chauffer dans le sauna à l’étage du gîte et même l’un ou l’autre tente une petite sortie à pieds, histoire de prendre l’air ! Il y en a pour tous les goûts !  Fin d’après midi, on commence à se remuer pour préparer le souper. Pas de grand tralala, une pierrade. Il faut toutefois nettoyer la salade, couper les tomates et les concombres et cuire les pommes de terre. Quelques petits toasts pour l'apéro. Pour le dessert nous avions prévu, les trois passagères de la Joëlette, de le fabriquer maison. Ainsi Annick était venue avec un délicieux cake chocolat-pomme et un autre aux fruits de la forêt, moi un gâteau au chocolat et opération délicate oblige, Gloria a du faire son dessert sur place au gîte. Normal, il s’agissait de tartelette au citron. Un vrai délice et il ne manquait que le charriot pour se croire dans un grand resto ! Nous avons fêté Freddy car il avait son anniversaire.
    Après ce délicieux repas, certains ont pris la direction de leur lit tandis que quelques autres ont joué à un jeu de société. Lequel ? Je ne connais pas le nom car j’étais déjà dans mon lit mais j’ai entendu des cris qui ressemblaient à des chimpanzés !
    Le lendemain matin, une balade était encore prévue, cette fois au départ du gîte. Heureusement il y a eu une petite éclaircie qui nous a poussés à sortir. Du moins les autres car j’ai fait l’impasse car je ne suis vraiment pas bien installée sur la Joëlette (tant la rouge que l’orange). Je les attends au gîte en me disant que tous mes amis sont bien motivés de partir avec ce mauvais temps.
    Revenus au gîte vers 12h, un petit apéro s’impose suivi d’une bonne tartine. Après quelques échanges, c’est déjà l’heure de tout remballer et de refaire ses valises.
    Déjà une semaine que nous sommes rentrés mais depuis une semaine je me remémore ce fabuleux Week end et me réjouis de revoir ceux qui ont partagés ces moments magiques avec moi.
    Encore merci à Freddy pour le tracé des balades. Il nous a emmenés dans des beaux petits chemins. Merci, aussi, à Léon et André Reuter d’avoir aidé Freddy pour le repérage des balades en partant un jour avant nous. Merci aux donneurs de bras et aux deux autres passagères qui étaient en super forme !
    Une chose est certaine, nous n’avons pas pu faire toutes les balades prévues et donc, nous y retournerons l’année prochaine. Peut être pas au moment des saints de glace ?

     

     

     

    Bernadette

     

  • NOTRE WE A LEGLISE

    Quelques mots qui résument ce we : entraide, bien être, discussions, parties de jeux, sauna, balades en Joëlette, massage, siestes, tartelettes au citron, bons vins, bons breuvages, apéros, bonnes bouffes, pluie, vent, superbes balades, gps Freddy, ....

    Voici l'album de notre WE. Il suffit de le feuilletter

    Mais avant tout, voici un beau témoignage de celui que nous avons surnommé "fée du logis" (il fallait bien différencier les 3 André présents !)

    ''SUPER SUPER'', le week-end au village de Léglise, le Soleil était dans le très confortable gîte du Fournage, avec la convivialité de tous et la solidarité initiée par Mille-Pattes ! Nos 3 prospecteurs avaient magnifiquement tracés de très belles balades dans une magnifique nature, et ce n'est pas la pluie qui arrêtera le plaisir et la bonne humeur des baladeurs de Joëlette. D'autant plus que d’excellents repas préparés collectivement, arrosés des multiples breuvages au goût de chacun, compensaient largement l'énergie consommée ! La couleur des joues et visages, ayant pleinement profités du grand air et des vues de paysages superbes, contribuaient aussi à exprimer la satisfaction et le plaisir de tous. Merci aux initiateurs pour la très bonne organisation et le ravitaillement magistralement bien achalandé ! Que de bons souvenirs, apéros compris !!! Un merci particulier aux bientôt, ergothérapeutes, pour leurs sympathiques et efficaces participations. Un tout grand merci pour le retour de bonheur, via vos multiples sourires... à, BERNADETTE, GLORIA, ANNICK, GÉRARD, vous êtes ''formidables'' Amitiés André J"

     

     

     

  • PLUS QU'UNE FOIS DORMIR...

    Demain soir nous serons, le temps du WE, à Léglise dans un très beau gîte. Nous serons 15 personnes à y loger mais 6 personnes viendront nous rejoindre pour la journée de samedi et 2 personnes pour la journée du dimanche le temps de la balade. 3 de "nos" hommes sont déjà partis aujourd'hui pour les dernières reconnaissances des balades. Le plus dur sera de trouver le soleil ! Mais nous sommes tous motivés et bien armés avec de bons vêtements de pluie que nous espérons sortir le moins souvent possible de notre sac !

    A bientôt, pour la suite...

    Photos

    (notre gîte - La Fournage)

  • SALON AUTONOMIES A LIEGE...NOUS Y ETIONS !

    Nous avons eu beaucoup de succès lors du salon autonomies à Liège. Nous avions une place fort enviée par nombreux exposants car c'est à l'entrée du salon que notre Joëlette, dernier cri, trônait. Et ceci grâce à la Ville de Liège avec qui nous collaborons durant le reste de l'année. Encre merci au personnel du service accessplus pour leur aide et le prêt de donneurs de bras.

    Voici quelques photos :

    2014-04-24 11.46.08.jpg2014-04-24 11.46.12.jpgNotre petit visiteur, tout à fait valide, était très impressionné de pouvoir tester la Joëlette.  Il s'est promener dans le salon avec sa maman qui a fait l'expérience en même temps de donneuse de bras !

     

     

    2014-04-25 10.43.19.jpgQuand les politiques se servent de la Joëlette pour se faire conduire dans une conférence ! Verdict : la place est confortable et la couleur bien choisie !

     

     

     

    2014-04-25 12.03.06.jpgNotre stand, rarement sans personne

     

     

     

     

     

     

     

    2014-04-25 12.38.04.jpg2014-04-25 12.38.25.jpgMême les autres exposants se sont montrés intéressés !

     

     

     

     

     

     

    2014-04-25 13.47.56.jpg2014-04-25 13.51.44.jpg2014-04-25 13.51.44.jpg2014-04-25 13.51.52.jpgDavid, très malvoyant, a testé ses bras à l'arrière. Nicolas, habitué comme passager était fort à l'aise sur la Joëlette.

  • JEAN MICHEL, FRANCINE ET ANNE MARIE JOUENT DANS UNE PIECE DE THEATRE

    3 de nos donneurs de bras jouent dans une très belle mais surtout amusante pièce de théâtre.
    N'hésitez pas à y aller, rire est bon pour votre santé ! Il reste deux dates, les 25 et 26 avril prochain à Mont Dison.
    Allez y en disant que vous êtes les amis de Mille-Pattes....

    Un petit avant goût, télévesdre est venu les filmer: http://www.televesdre.eu/www/dison_les_comediens_du_bourg_revisitent_toc_toc_de_laurent_baffie-83739-999-89.html

     

     

  • ATTTENTION CHANGEMENT DE LIEU POUR LE SALON DU VOLONTARIAT DE VERVIERS

     

     

    Centre Touristique de la laine et de la mode ( CTLM). Nouveau lieu !

    Rue de la chapelle, 30

    4800 VERVIERS 

     

     

     Pour ce faire, plusieurs parkings seront à votre entière disposition :

    1. le parking de la CSC : Pont Léopold, 4
    2. Le parking rue des messieurs (fin de la rue – grille verte, côté gauche)
    3. Rue de la Chapelle (à côté du CTLM)  - un arrêté de la police, interdisant l'accès aux personnes non autorisées, sera d’application. les personnes à mobilité réduite pourront y stationner.
    4. Parking à l'hôtel Verviers, rue de la station, 4 – avec parcours fléché jusqu’au nouveau lieu.

    Autres infos concernant  le parking : Sur la voirie, les places ne sont plus payantes à partir de midi, le samedi. Le matin, dans certaines zones, il faut juste mettre son disque qui est valable 2 h00. Soyez attentif !

  • André Jaminon, un de nos donneurs de bras nous raconte la balade de ce dimanche

     

     

    "La saison 2014 est repartie avec succès !
    Avec la superbe balade de Jevoumont ce 30 mars par un temps des plus agréable.
    Guidés et éclairés sur de multiples aspects que nous offre la nature au printemps, dont les oiseaux, l'une des passions de notre ornithologue passionnant, très attentif à bien communiquer avec entre autre Dominique (majestueusement installé sur le siège de la Joëlette)  Merci Mr Paul Gailly, pour les multiples découvertes que vous nous avez offert !
    Voici quelques photos de cette agréable randonnée :"

     

     

     

     

    (Et un pt verre pour bien terminer la journée !)

     

     

     

  • LES SUITES DE NOTRE DERNIERE BALADE DU 27 OCTOBRE 2013

    JANO, un de nos donneurs de bras a de bons souvenirs de cette balade. Il nous écrit :

     

    Pour compléter le commentaire sur la sortie avec Joya en octobre 2013,

    je dirais simplement que je suis habitué à conduire mon auto sur la route Theux-Louveigné
    et que depuis cette randonnée sur les hauteurs de Pepinster , je ne vois plus de la même
    façon la "Combe"' séparant Tancrémont de Mont et de Theux-Plateau .
    Merci pour cette découverte du "milieu"  Jean-Jano D.

     

     

     

     


     

  • UN WE EN JOELETTE POUR LE PRINTEMPS

     

    Week-end Joëlette(s) du 9 au 11 mai à Léglise dans les Ardennes

     

     

    Nous avons le plaisir de vous proposer un we de marche avec la Joëlette, chaise roulante tout terrain.

    Nous avons choisi le gîte de la fournage à Léglise car il est accessible aux personnes handicapées .Nous pouvons accueillir au total 15 personnes et nous tablons sur l’accueil de 3 personnes à mobilité réduite. 

    Comme nous sommes tributaires du nombre de places,  vous comprendrez que la priorité sera donnée aux donneurs de bras effectifs pour assurer la sortie de 3 Joëlettes en même temps.

    Si vous êtes intéressés, nous vous demandons (donneurs de bras et passagers), dans un premier temps, de prendre contact avec le secrétariat de Mille-Pattes au 087/35.20.06

    Après, pour valider votre inscription, nous vous demanderons de bien vouloir régler un acompte de 50 € par personne  avant le 20 février sur le compte 000-3250391-18 en mentionnant votre nom, prénom, et acompte we Joëlette mai 2014.  Le solde de 50 euros sera à payer pour le 15 avril au plus tard sur le même compte en stipulant votre nom, prénom, et solde we Joëlette mai 2014.

    Les passagers de la Joëlette doivent être assez indépendants pour s’habiller et manger seul tout en sachant que l’entraide « donneurs de bras et passagers » sera toujours de mise pour un coup de main ponctuel.

    Plus de précisions sur le gîte : http://www.lafournage.be/ 

     

    Afin d’essayer de satisfaire et de répondre au mieux à l’attente des personnes handicapées et dans le but de prévoir des donneurs de bras  en suffisance, il serait bien  de vous manifester le plus rapidement possible afin de savoir si nous pouvons assurer la participation de 3 passagers.

    Prix 100 euros qui comprend :

    • Le logement

    • Les repas 

    Ne sont pas compris : 

    • Les déplacements. Frais de covoiturage éventuels 

    A ne pas oublier :  

    • En fonction du lit : draps de lit, housse édredon et taie d’oreiller

    • Vos gougouilles et boissons entre les repas 

    Adresse pour votre GPS : 

     

    LA FOURNAGE 

    RUELLE DU MARCHAU 1 

    6860  LEGLISE 

     

    Programme du WE 

     

    Vendredi

     

    Arrivée des participants à partir de 18h  

    Désignation des chambres  

    Souper 

    Si vous le souhaitez, amenez vos instruments de musique et/ou jeux de société

     

    Samedi 

     

    Petit déjeuner 

    Départ à 10 h pour la balade du matin avec la ou les Joëlettes (+/- 2 heures ). 

    Retour vers 12 h pour un diner « tartines » 

    Départ vers 14 h pour la balade de l’après-midi avec la ou les Joëlettes (+/-2 heures) 

    Retour au gîte vers 17h30. 

    Temps libre avec apéro prévu vers 18h 

    Souper 

     

    Dimanche 

     

    Petit déjeuner 

    Balade de +ou- 2 heures avec la ou les Joëlettes  

    Retour vers 12 h pour un diner « tartines » 

    Fin du week end vers 14 h -15h

  • MILLE-PATTES A L'ECOLE

     

     

     


    Dans le cadre de la « semaine Citoyenneté », l’Institut  Don Bosco de Liège a contacté notre association afin d’organiser une « démonstration » du montage/démontage de la Joëlette, de sa mise en œuvre et de ses capacités.


    C’est donc de grand matin, sous une pluie battante et dans le froid, que 2 de nos membres, André Reuter et Léon Tasquin, se sont rendus le lundi 27 janvier dans cet Institut.


    Trois séances à destination de 3 classes différentes étaient planifiées et ont été réalisées. Au menu, comme demandé, montage et démontage de la joëlette, mais également franchissement de petits obstacles et d’escaliers.


     

     

     

  • EXTRAIT DE LA NEWSLETTER DE LA REGIONALE NATAGORA MARQUISAT DE FRANCHIMONT

     

     

    Découvrez et recensez les oiseaux de votre jardin !

    Depuis 2004, Natagora organise le recensement des oiseaux de jardin le 1er week-end de février.

    Rendez-vous donc ces 1er et 2 février.

    Grâce aux observations fournies par les dizaines de milliers de participants, des informations fort intéressantes sur les changements qui affectent ces populations d'oiseaux peuvent être mis en évidence.

    Pour vous, c'est une occasion unique d'apprendre à reconnaître les oiseaux qui visitent vos jardins mais aussi d'en savoir plus sur leur mode de vie.

     

    Plus votre jardin est naturel et diversifié, plus vous pourrez y rencontrer d'espèces. Certains participants à l'opération en ont dénombré jusqu'à 30

     

    Participez, c'est très simple !

    1. Observez les oiseaux de votre jardin au moins une heure sur le week-end.
Si vous observez à plusieurs moments de la journée, ou un peu le samedi et un peu le dimanche, vous aurez plus de chance d'observer des espèces différentes.


    2. Identifiez les oiseaux de votre jardin grâce à la page décrivantles oiseaux de vos jardins.


    3. Pour chaque espèce identifiée, notez le nombre maximum d'oiseaux que vous avez observé en même temps. Une liste des espèces les plus fréquemment rencontrées est disponible en téléchargement.

    4.Renseignez vos observations directement sur notre site :

    http://www.natagora.be/oiseaux/index.php?id=793

     

    Participez, des richesses insoupçonnées vous attendent au jardin !

     

        Nous connaissons bien les mésanges charbonnières et bleues qui occupent les nichoirs de nos jardins. Et nous pensons les retrouver à nos mangeoires en hiver. Mais elles sont alors accompagnées d’individus venus parfois de très loin. Un enseignement qui vient du recensement hivernal des oiseaux de jardin.

     

    Sept espèces de mésanges peuvent être observées dans les jardins: charbonnière, bleue, nonnette, à longue queue, noire, huppée et boréale. Parmi celles-ci, la mésange charbonnière et la mésange bleue sont de loin les plus fréquentes et les plus connues. Certaines sont plus discrètes, comme la mésange huppée, qui s’éloigne peu des forêts de conifères, ou la mésange boréale qui n’adore pas les centres urbains, leur préférant les vallées humides.

     

    Ces mésanges sont visibles toute l’année et certaines d’entre elles sont certainement fort sédentaires. On pourrait aussi penser que les charbonnières et bleues qui occupent nos nichoirs en été sont les mêmes que celles qui visitent les mangeoires en hiver, et c’est probablement en partie vrai. Mais seulement en partie…

     

    En effet, de nombreuses mésanges migrent à travers nos contrées, lors de la migration postnuptiale qui a lieu en automne. Celle-ci pousse les oiseaux vers le sud après la saison de reproduction. Ces dernières années, le phénomène semble s’être amplifié et, à l’automne 2012, des nombres exceptionnels de mésanges bleues et charbonnières ont été détectés lors du passage migratoire.

     

    Nous savons aujourd’hui qu’il ne s’agit pas de déplacements locaux mais que cela se passe à large échelle sur le continent européen. Ainsi des millions de mésanges bleues ont été observées dans le sud de la Scandinavie fin septembre 2012, traversant la mer Baltique vers le sud. En Belgique également, les observateurs ont été ébahis par la taille des vagues migratoires de mésanges. Le contrôle d’oiseaux bagués a permis de déterminer l’origine de certains individus, et de remarquer qu’ils venaient parfois de fort loin: Lituanie, Lettonie, Russie… Ces petits oiseaux ont donc parcouru plus de 2000 km pour venir chez nous. Mais la question restait ouverte de savoir s’ils passaient l’hiver chez nous.

     

    Les résultats du recensement annuel des oiseaux de jardin montrent que c’est hautement probable. En effet, en février 2013, quelques mois donc après ces vagues de migration inhabituelles, il y avait 22 % de mésange bleues et 28 % de mésanges charbonnières en plus dans les jardins par rapport à février 2012. Ces chiffres renseignés par les participants ont été supérieurs à tous ceux enregistrés depuis 2004.

     

    On peut donc conclure qu’une partie de ces oiseaux venus de contrées lointaines passent l’hiver chez nous, où ils côtoient nos mésanges locales. Il est également intéressant de constater qu’aider les mésanges dans nos jardins aura des répercussions sur les populations de pays fort éloignés, lorsque les migratrices retourneront au bercail. Qu’en sera-t-il cet hiver?  Les chiffres du prochain recensement permettront d’affiner ces constatations.

     

    Ces analyses sont rendues possibles grâce aux dizaines de milliers de participants qui prennent part depuis 2004 au recensement des oiseaux de jardin en hiver, organisé chaque année par Natagora le premier week-end de février.

     

     

     

                  Un oiseau tout en couleur!

     

    Savez-vous que le Chardonneret élégant doit son nom scientifique de Carduelis aux chardons dont il mange avec gourmandise les graines ?

    Ne voilà-t-il pas une bonne raison pour gardez quelques chardons dans le fond du jardin ? Se déplaçant souvent en bandes, il apprécie également les aulnes dont il mange les petites graines en compagnie du Tarins des aulnes. Particulièrement lorsque les arbres sont plantés en haie où il peut se réfugier.

    Un petit coup de pouce pour le chardonneret.

    Semez au jardin de grandes plantes à graines comme les centaurées, la bardane, l'oseille sauvage ou les cardères, appelées aussi cabaret des oiseaux.

    Et laissez-les sur pied pendant l’hiver au pied d'une haie ensoleillée.

    Aux premières chutes de neige, les chardonnerets ne devraient pas être loin!

    Un conseil de l’Institut des Sciences Naturel de Belgique

  • MARCHE A MANAIHANT / BATTICE

    Un de nos donneurs de bras vous propose cette marche qu'il organise avec son club.Ce sera sans la Joëlette car même s'il ne fait pas froid, Mille-Pattes ne sort jamais durant l'hiver.
    Si vous y aller, n'hésitez pas à aller dire bonjour à Freddy de notre part.

     

    Parcours familial  6 – 12 - 21 km
     
    DIMANCHE 26  JANVIER 2014
    De 7 à 15 heures
    Arrivée au plus tard à 17 h 00
    Salle Pierrot Maquinay 
    Manaihant n° 18 
    4651 - BATTICE
     
    MARCHE PLACEE SOUS LE PATRONAGE DE LA FEDERATION
    FRANCOPHONE BELGE DE MARCHES POPULAIRES ET DE LA F.I.S.P. (I.V.V.)

     

     

  • LA JOELETTE VOYAGE ENCORE MALGRE LE FROID, LA PREUVE GRACE AU PRÊT DE LA JOELETTE

     

    Nous avons pu profiter, en collaboration avec Fanny et Valérie du Service Acces + de la Joëlette ce vendredi pour une magnifique balade au départ du petit village de Hoyemont ...  Francoise Gresse, habitante de ce petit hameau, touchée par la polio depuis son enfance, incapable de se déplacer a pu découvrir les magnifiques paysages autour de sa maison ...

     

    Elle va d'ailleurs vous envoyer un petit compte-rendu de son ressenti et de cette expérience qui était une surprise pour elle ... Merci St Nicolas.

     

    J'aimerais moi aussi vous remercier pour votre existence, votre dynamisme et votre bienveillance ... Bravo à toute l'équipe ...

     

    Vincent Wirtgen





     

  • FAUT IL NOURRIR LES ECUREUILS EN HIVER ?

     

     (Extrait du feuillet n° 12 régionale Natagora Marquisat de Franchimont)

     

    Faut-il  nourrir les écureuils en hiver ?

     

    Il faut savoir que l'écureuil enterre ce qu'il n'a pas mangé, ou alors, il le dissimule dans les creux des arbres ou même sous des racines. En général il creuse des trous à des endroits stratégiques qu'il connaît déjà, puisqu'il s'agit d'anciennes cachettes.

     

     L'écureuil est un petit animal qui a tendance à oublier où il a fait ses réserves, surtout quand le sol forme un beau manteau de neige. Il peut ainsi stocker jusqu'à 125 kilos de nourriture, de quoi lui permettre d'affronter un hiver rude ! En général, ses provisions sont bien supérieures à ses besoins pour tout l'hiver. Grâce à son odorat, il retrouvera la plupart des graines camouflées, mais celles qu'il aura oubliées contribueront à reboiser la forêt. Il arrive que le froid de l'hiver lui soit fatal.

     

    En période hivernale, le rythme de l'écureuil se ralentit, mais il n'hiberne pas. Il se construit en général un nid dans le creux d'un arbre. Il va même en construire plusieurs pour ne pas avoir à dépenser trop d'énergie en période hivernale. Il passe en effet beaucoup de temps à dormir et ne sortira de son nid douillet que pour pouvoir s'alimenter. Il part alors en quête de ses cachettes pour piller l'une de ses nombreuses réserves.

     

    Vous pouvez lui installer une mangeoire remplie de noisettes, de châtaignes, de glands, de graines de tournesol. La mangeoire sera installée sur un tronc d’arbre à minimum 1,7 m du sol, car il faut pouvoir la remplir régulièrement.