ELLE ETAIT BELLE CETTE BALADE DU DIMANCHE 9 JUILLET

Notre fidèle donneur de bras, André Jaminon, nous raconte :


Après un moment de recueillement consacré avec beaucoup d'émotions à la perte de notre ami Nicolas, nous avons démarré notre balade de la colline légendaire d'Annette et Lubin, sur les hauteurs de Spa.
Notre charmante guide du jour, Madame Chantal Martin, nous a conduit  sous la frondaison d'une des très agréables forêts plantées de géants feuillus. Tout au long de la balade, elle nous a gratifié d'une multitude d'explications sur l'arboriculture locale, ainsi que sur de nombreuses plantes sauvages comestibles rencontrées dans la forêt. 
Il aurait fallu faire appel aux services communaux et/ou à la DMF pour pouvoir profiter pleinement des points de vue visités, aujourd’hui gagnés par d'encombrantes repousses de la végétation et partiellement occultés. Madame Chantal nous expliqua cependant que la sur-exploitation des forêts, lors du passé industriel de la région qui nécessitait d’immenses quantités de charbon de bois avait pourtant quasiment fait disparaitre les forêts Ardennaises. 
D'autres savantes découvertes géologiques nous ont fait revivre les bouleversements où les terres actuelles étaient submergées par l'océan et, chiffré en millions d'années, ont produit de nombreuses roches ressorties des fonds marins pour former nos paysages actuels. 
Même les poètes ont laissé des traces sur les balades des Bobelins...
Magnifique sortie que Gloria, sur son carrosse, nous a offerte, y compris pour les inconditionnels du petit remontant de fin de balade.

Les commentaires sont fermés.