PETITS ET GRANDS SOUVENIRS DE LA BALADE DU 21 MAI

Comme d’habitude, à l’annonce d’une balade de Mille-Pattes, Bernard était impatient de retrouver non seulement la Joëlette mais surtout « ses amis » marcheurs, sans oublier Mistral !
Notre promenade du 21 mai a de nouveau rassemblé tous les ingrédients qui caractérisent si bien Mille-Pattes et que Bernard apprécie tant : l’accueil chaleureux d’André Reuter (responsable du jour), l’ambiance conviviale et bon enfant des participants (nous n’étions malheureusement que douze cette fois), les commentaires bien à propos de Marcel Jérôme, notre guide nature, sans oublier un parcours dans une nature verdoyante et lumineuse bien éclairée d’un soleil printanier, presqu’estival.
Le départ de la promenade était donné à Sart-lez-Spa, plus précisément au domicile d’André où nous nous étions donnés rendez-vous. Le long d’un premier chemin herbagé en direction de Tiège, Marcel nous a fait découvrir la stellaire, une magnifique petite fleur à pétales blanches en forme d’étoile et a permis à Bernard d’observer à la loupe les deux pistils de la véronique. Plus loin, nous avons écouté chanter la fauvette à tête noire et le pouillot véloce. Tiens, qui se rappelle pourquoi ce dernier est qualifié de véloce ? [Réponse : parce que cet oiseau est un des premiers à revenir chez nous après l’hiver]
Au passage par Tiège, arrêt au monument d’hommage à l’abbé Dossogne où Marcel nous a relaté l’histoire de ce curé de Hockai, fusillé par les allemands dans les premiers jours du conflit de 1914 afin de sauver de la mort huit jeunes du village.
A Troisfontaines, le groupe a emprunté un petit chemin forestier pour déboucher à la chapelle ND de l’Epine où une halte bien nécessaire nous a permis de nous désaltérer et refaire nos forces.
Remontée vers Arbespine, puis retour à Sart où André nous a ouvert les portes de sa maison pour prolonger notre après-midi par un moment de détente autour d’un petit verre, et par quelques échanges entre nous pendant lesquels Marcel nous a encore partagé un peu de sa passion.
Une fois de plus, Bernard était ravi !
Merci à tous.

 

 

 


(La famille Fraikin)

 

Les commentaires sont fermés.