• LES PROCHAINES ACTIVITES ...

    Bonjour,

     

    C’est avec plaisir que nous vous envoyons la suite du programme des activités de Mille Pattes. 

    Le dimanche 2 août nous irons nous balader dans le bois du Stanneux En compagnie de Renée Muller, guide nature.

    Rdv à 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Dominique Tromme 0473/28.77.03 (après 16h) mais aussi le secrétariat de Mille Pattes 0477/86.62.83 

    Le dimanche 30 août : Barrages des castors le long du ruisseau de Chavion...Golf de Spa et campagne pour le retour ...en compagnie de Marcel JEROME, guide nature.
    Rdv à 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Freddy Monville 0477/65.93.06 mais aussi le secrétariat de Mille Pattes 0477/86.62.83

    Les 27 et 28 septembre prochains nous participerons au relais pour la vie de Verviers. (Toutes les informations en annexe de ce courrier). Nous espérons que notre équipe pourra compter sur vous et que nous pourrons gonfler le compte de la fondation contre le cancer.

    Et enfin pour la dernière balade de la saison, le dimanche 18 octobre, Thérèse DEDERIX passionnée de nature, nous  baladera entre bois et prairies dans les environs de Cornesse
    RDV 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Christina Sevrin (membre du conseil d’administration de Mille-Pattes) au 0474/31.31.94 mais aussi le secrétariat de Mille Pattes 0477/86.62.83
    Cette balade a pour habitude d’accueillir beaucoup de familles mais sans poussette car là où la Joëlette passe, la poussette ne passe pas.
    Nous vous rappelons que l’inscription à la balade de votre choix (obligatoire) peut se faire de 5 manières. Soit directement chez le « référent », soit par téléphone au secrétariat de Mille-Pattes, par retour de mail, ou sur Doodle.
    Qu’est ce que Doodle et comment l’utiliser ?
    Il s’agit d’un site qui permet d’organiser un agenda collectif. Via un lien, http://doodle.com/gizd3kfxbkbxyng3 pour vous inscrire, il vous suffira d’y ajouter votre nom, de cocher la case de la date et le tour sera joué. Vous aurez alors un aperçu des personnes déjà inscrites pour les balades. Nous comptons sur vous pour utiliser ce lien uniquement si vous êtes certains de pouvoir y participer. Assurez vous aussi que nous avons bien les coordonnées des personnes que vous inscrivez, nous en avons besoin (entre autre en cas d’annulation de balade ou de changement de lieu de rendez-vous)
    En attendant le plaisir de vous lire, de vous entendre ou de vous rencontrer, nous vous envoyons notre meilleur bonjour.

     

     

  • LE RELAIS POUR LA VIE

    RELAIS POUR LA VIE

    (VERVIERS – STADE DE BIELMONT)

    DU SAMEDI 26 A 15 H AU DIMANCHE 27 SEPTEMBRE A 15 H

     

     

     Les 26 et 27 septembre de 15h à 15h : nous formerons une équipe pour le Relais pour la Vie au stade de Bielmont à Verviers

    Le Relais pour la Vie est un événement festif, pour tous les âges, axé autour de la solidarité et de la collecte de fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Pendant 24 heures, nous serons présents afin de :

    • Célébrer et mettre à l’honneur des personnes qui ont vaincu, ou se battent encore, contre le cancer 

    • Rendre hommage aux personnes emportées par le cancer et soutenir celles luttant encore contre cette maladie ;

    • Lutter ensemble contre le cancer.

    • Nous mettrons la Joëlette à la disposition de personnes qui souhaitent l’essayer

       

      Des équipes parrainées ou sponsoriséesse relaient pendant 24 heures. Au moins une personne de l’équipe doit être présente sur le parcours à tout moment. Les 24 heures symbolisent en effet le combat de chaque instant mené par les patients et leurs proches contre la maladie. Un Relais pour la Vie n’est pas une compétition sportive ! Vous pourrez ainsi soit marcher, courir, vous faire avancer avec votre chaise roulante ou être passager de la Joëlette pour faire le ou les  tours du stade. C’est l’occasion de rassembler et de mobiliser la vie associative d’une ville ou d’une localité.

      Si l’envie de venir rejoindre notre équipe vous tente, merci de nous contacter après votre inscription afin de nous faire connaître l’heure à laquelle vous souhaiteriez venir « tourner » autour du stade ou plus encore pour nous aider à tenir le stand. Un signe de reconnaissance vous sera d’ailleurs distribué afin de pouvoir identifier les autres personnes de notre équipe.

      Par contre, si d’aventure, vous n’êtes pas libre à ces dates, vous pouvez tout de même encourager notre équipe en nous parrainant. Il suffit de verser votre participation, minimum 10 euros, à notre équipe.

      Pour info, l’objectif cette année de l’équipe Mille-Pattes ASBL est de récolter au minimum 1200 euros.

       

      Pour s’inscrire dans notre équipe :

    • http://www.relaispourlavie.be/teams/mille-pattes-asbl et suivre les indications

    • ou téléphoner au secrétariat de Mille-Pattes 0477/86.62.83

    • rechercher sur le site du relais pour la vie, Verviers et le nom de l’équipe Mille Pattes asbl

      Il vous en coûtera 10 euros, qui seront directement versés à la fondation contre le cancer. Notre objectif est de verser 1200 euros…au minimum mais aussi de pouvoir faire essayer, à des personnes affaiblies par la maladie, la Joëlette 

    TOUTE L’EQUPE DE MILLE-PATTES ASBL VOUS REMERCIE DEJA.

  • LE WEEK END (SUITE)

    Voici rapidos , qls  bons moments des retrouvailles conviviales au Fournage !

    -La belle terrasse-apéros du Gîte Génial au village de ''Léglise''

    -La table ''collective'' et très bien garnie, nul ne reste sur sa faim, ni d'échanges amitieux !

    -Halte au bord de l'eau

    Superbe ambiance des Mille Pattes, merci à tous d'y contribuer.

    André Jaminon

    2015-06-26 19.27.35.jpg2015-06-27 11.43.53.jpg2015-06-27 14.43.12.jpg

  • UN PEU DE LECTURE

     

    EXTRAIT DU FEUILLET DE JUILLET DE LA REGIONALE NATAGORA MARQUISAT DE FRANCHIMONT  :

     

     

        J'ai une fouine dans mon grenier... Que faire ?

     

    La fouine s'installe très volontiers dans les greniers et l'isolation de nos habitations, que ce soit à la campagne ou en ville. Sa présence peut occasionner des désagréments : bruits nocturnes, odeurs d’urine, destruction de l’isolation (laine de verre, laine de roche, polystyrène…).

Rappelons que la fouine rend des services par sa seule présence (rats et souris) et que l'utilisation des poisons est interdite... et néfaste à l'environnement. Alors, autant ne pas la détruire et essayer de l’éloigner de chez vous de manière douce…

Comment ?

    Voici les propositions trouvées dans la littérature et sur Internet :


    Grillager toutes les ouvertures (manchons grillagés à fine maille) par lesquelles elle

    pourrait s’introduire.

    Veiller à ne pas emprisonner la fouine à l'intérieur !

     

    La solution la plus performante est d’installer une source lumineuse permanente  et une source de bruit (radio) dans le volume occupé par la fouine (grenier).

     

    Dans la littérature on préconise des répulsifs olfactifs aux entrées des sites occupés par les fouines, les produits suivants sont cités : naphtaline, carbolineum, parfums ou

    des produits répulsifs (contre les chats, chiens et autres carnivores) que l’on trouve dans les drogueries.

    Mais attention aussi à la grande toxicité de certains de ces produits pour l'homme et en particulier pour les enfants !

     

    Et honnêtement, nous connaissons peu de résultats positifs obtenus avec ceux-ci ! 

    Voilà pourquoi, nous préconisons plutôt les deux solutions précédentes (en gras).

     

     

      Les Pies sont-elles trop nombreuses et responsables de la disparition des petits passereaux ?

     

    En défrichant les forêts, en favorisant les milieux ouverts, nos habitudes urbanistiques créent de nombreux milieux favorables à la pie. Si les populations de pies sont actuellement en bonne santé, elles le doivent en partie à leur protection légale mais surtout à l’évolution des paysages au cours des dernières décennies...

Le « métier » de la pie dans la « nature » est celui de prédateur opportuniste et il est vrai qu’elle consomme des oeufs et des jeunes oiseaux. Mais la pie ne prélève généralement des oeufs ou des oisillons que pour nourrir sa propre nichée. Elle n’en a qu’une seule par an, alors que merles, hirondelles, moineaux... en mènent deux ou trois. Une seule nichée est donc prélevée par la pie. Des études ont montré que la pie n’est pas responsable de la raréfaction des petits oiseaux. D’autre part, les humains ont introduit dans leur environnement un prédateur bien plus dangereux, qui tue non seulement pour se nourrir mais aussi sans nécessité alimentaire : le chat.

    Dans les zones urbaines ou suburbaines, un territoire de pie peut compter de 10 à 30 chats ! Leur impact sur les populations d’oiseaux, aussi bien jeunes qu’adultes, est considérable et la présence de nombreux chats crée bien souvent des «déserts» ornithologiques...

La diminution ou la disparition des «petits oiseaux» est donc le plus souvent imputable aux chats et surtout à la transformation du paysage : élimination des vieux arbres, des haies d'épineux…, qui sont remplacés par des bouleaux ou des forsythias, qui n'offrent aucune protection pour les nichées et sont donc sans intérêt pour les oiseaux de ce point de vue. Peuvent se superposer à ces phénomènes de portée générale des événements particuliers comme par exemple les mauvaises conditions météorologiques pendant la saison de nidification ou une longue période de couverture neigeuse, qui chasse beaucoup d'oiseaux vers le sud (mésanges, pinsons…). De telles circonstances peuvent par exemple expliquer le peu de visites aux mangeoires pendant l'hiver. La conséquence de ces phénomènes est une légitime impression de désert ornithologique… mais la pie n'y sera que pour peu de chose...

Il faut également signaler que les pies sont d'infatigables bâtisseurs qui construisent nombre de nids complets ou ébauches de nids.  Cette prolifération de constructions, parfois une dizaine par territoire, donne souvent une fausse impression d'abondance de la pie, de nombreuses personnes imaginant que chaque nid est occupé par un couple de pies .
Dernier détail, les pies peuvent constituer en hiver des dortoirs rassemblant parfois plus de cent individus. Ces rassemblements effrayent également le public, bien qu'ils soient tout à fait temporaires et se tiennent à une époque où il n'y a aucun problème avec les «petits oiseaux»… sauf à la mangeoire.  Si la compétition est trop ardente, il suffit de disperser la nourriture dans le jardin et, surtout, de présenter de diverses manières (au sol, suspendue, mangeoire trémie…) différents types de nourriture (déchets de table, graines de tournesol, graisse…). Cette manière de faire réduit fortement la compétition entre les différentes espèces qui viennent chercher leur pitance dans le jardin. 

Enfin, les pies – tout comme les autres corvidés – sont des oiseaux remarquables, présentant des comportements sociaux et familiaux tout à fait passionnants à observer...

    Y a-t-il des mesures qui sont prises pour limiter les populations de corneilles ?

    Nous, humains, sommes les premiers responsables de la progression des corvidés, car nous leur fournissons volontairement ou non une quantité énorme de nourriture.

     

    Une des préoccupations d'Aves-Natagora est de sensibiliser le public pour que le nourrissage soit orienté plus exclusivement vers les petits passereaux (utilisation de mangeoires à petites ouvertures, suppression du pain...).

     

     

  • UN PETIT MOT DE NOTRE WE A LEGLISE.... DE LA PART DE DAVID

     

     

    Mille Pattes à Léglise : 

    * Il y a mille raisons pour être content et touché par les rencontres de ce weekend !

    * Ca fait longtemps que je ne suis pas allé à l’église mais avec une bande pareille je veux bien y aller tous les jours ! 

    * A pour Again, Again et Again  l’année prochaine !

    * B pour Belle et Bonne Aventure !

    * C pour candwich (oui je triche c’est sandwich) ou tartine !

    * D pour Do it et ca vaut la peine de le répéter Do it again !

    * G pour Genial et Gigantesque  comme expérience !

    * L pour les deux Leaders de platoon - chacun à sa manière !

    * M pour Magnifique sans oublier Mistral !

    * N pour Naturel ou bien NaturELLE ! 

     

    D aussi pour David qui est rentré chez lui très heureux de son w-e avec ses inconnues à Mille-Pattes, un petit peu triste que ca se termine mais surtout batterie chargée par la chaleur et humanisme de vous tous !

    See you later alligator !

    D

     

    Lire la suite