• LES CHAUVES SOURIS...LA SUITE DE LA BALADE DE MEMBACH...

    La Belgique compte 23 espèces de chauve-souris. Appelée « chiroptères », du grec chiro= mains et ptère= ailes, ce nom signifie qui vole avec les mains car ce sont les seules mammifères à avoir transformé leurs mains en ailes grâce à l’allongement des doigts recouverts d’une membrane « élastique » appelée patagium. Elles se déplacent et chassent à l’aide d’ultra-sons émis par la bouche ou par le nez suivant l’espèce. Grâce à ces ultra-sons qui reviennent par échos elles sont capables de distinguer si elles ont affaire à un obstacle ou à une proie.

    On peut diviser une année d’une chauve-souris en 4 périodes :

    Hiver : Les chauves-souris hibernent dans les cavités naturelles telles que les grottes ou les carrières dont celles de la Montagne St Pierre à Visé, bien connue dans la région pour accueillir plusieurs milliers de chauve-souris chaque année. Elles y trouvent là-bas la tranquillité, la température constante ainsi que l’humidité nécessaire pour éviter le dessèchement car elles restent plusieurs mois sans boire ni manger. Leur métabolisme se met en mode économique, c’est ainsi que les battements habituels du cœur passent de 600x par minute à un peu plus d’une dizaine de fois par minute et la respiration peut faire des pauses de 60 à 90 minutes. Ces économies d’énergie leur permettent de vivre au ralenti tout l’hiver sur leurs réserves de graisses accumulées à l’automne.

    Printemps : Lorsque les températures redeviennent clémentes, les chauves-souris vont sortir et se remettre à chasser afin de se refaire une santé car sur l’hiver elles auront perdu un tiers de leur poids.

    Eté : C’est à cette période qu’ont lieu les mises- bas. Les chauves-souris se regroupent en « maternités » dans les combles d’églises ou sous les charpentes de toitures. Seules les femelles se regroupent ainsi afin de mettre bas ensembles apportant ainsi à leur progéniture (1 seul jeune par chauve-souris et par an) sécurité et chaleur car les jeunes naissent nus et aveugles les premiers jours de leur vie. Les jeunes vont rester ainsi à l’abri bien au chaud dans la grappe de femelles qui tour à tour partira chasser  et ce n’est que lorsque les jeunes seront un peu plus grands qu’ils pourront partir en chasse accrochés aux mamelles de leur mère. Les mâles quant à  eux sont écartés et c’est ainsi que vous pouvez en apercevoir ça et là derrière un volet, dans un arbre creux, dans une corniche …

    Automne : Il est temps maintenant de faire des réserves de graisse afin de pouvoir passer l’hiver dans de bonnes conditions. Pour ce faire, toutes les chauves-souris d’Europe sont  exclusivement insectivores et elles consomment suivant l’espèce et le poids, de 1000 à 3000 insectes par nuit. C’est dire si ce sont vraiment de bons insecticides naturels !! Les accouplements ont lieu à la fin de l’automne avant d’entrer en hibernation et la femelle va conserver le sperme du mâle dans les voies génitales tout l’hiver afin de décider elle-même au printemps suivant la température le début du développement embryonnaire. C’est un peu la même technique que le chevreuil. On appelle cela la fécondation différée.
    Avec ce mode de vie qui n’est pas des plus simples, les chauves-souris on donc besoin de protection. Vous comprendrez aisément que je me fasse le porte parole de ce petit monde fascinant. C’est ainsi que je fais partie d’un groupe de travail de natagora qui se nomme « PLECOTUS » qui veut dire tout simplement chauve-souris, afin de sensibiliser la population  à la protection de ces petits mammifères. Pour évaluer les populations de chauves-souris, nous faisons des recensements dans les milieux naturels comme les grottes et carrières en effectuant des comptages. Par ailleurs, en été, nous pratiquons à des captures et des suivis de radiopistage afin de découvrir les gîtes d’été où les femelles vivent en colonies. Dans le but toujours de sensibiliser et de protéger, savez vous qu’il existe un numéro de téléphone SOS Chauves-souris 0476/ 66 19 19 ainsi qu’une adresse mail             «  plecotus@natagora.be »  pour tout problèmes rencontrés à propos de chauves-souris. Ce numéro centralise les appels, vous donne des conseils et vous redirige vers un membre bénévole de votre région qui pourra passer à votre domicile si besoin en est.
    Dernier petits rappels : laissez tomber les anciennes croyances qui circulent à tort sur le dos des chauves-souris
    - Les chauves-souris ne s’accrochent pas aux cheveux
    -
    Les chauves-souris ne rongent pas les poutres des toitures comme le font les souris
    -Les chauves-souris ne se nourrissent pas de sang, seul quelques espèces d’Amérique centrale appelée vampires se nourrissent de quelques gouttes de sang prélevée sur le bétail
    -Les chauves-souris ne se reproduisent pas à l’allure des souris. Elles n’ont qu’un seul jeune par an voir même sur deux ans.

     

    Christian Desart guide nature

     

     

  • RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL -RAPPEL - RAPPEL -RAPPEL -

    Un petit rappel aux grands distraits : il n'est pas trop tard pour venir rejoindre l'équipe de Mille Pattes au relais pour la vie.
    A ce jour nous comptabilisons pas moins de 890 euros pour notre équipe.
    On approche des 100 euros....
    Contactez nous si vous désirez faire partie de notre équipe

    (+ explications dans une note déjà diffusée sur notre blog le 17/08/2014)

  • LE 28 JUIN NOUS PRETIONS LA JOELETTE...

     Le 28 juin, à l’occasion de notre porte ouverte, nous avons eu la chance d’avoir en prêt des « joëlettes »  
    Les joëlettes sont des fauteuils tout terrain pour personne à mobilité réduite. Grâce à ce prêt, nous avons pu offrir à nos résidents le plaisir de découvrir la nature d’Hoffraix en toute sécurité. 
    Adaptable à tous les types de handicap, facilement accessible, cet appareil de transport ne comporte qu’une seule roue et ce qui lui permet de se faufiler dans les sentiers même les plus étroits. Le siège, à adapter en fonction du handicap, est placé au dessus de la roue. Des brancards à l’avant et à l’arrière permettent de faire rouler l’engin et de le porter si nécessaire. Une suspension, un système pour régler la hauteur des brancards en fonction de la pente et un frein complètent l’équipement. 
    Lors de cette journée, nos résidents ont pu aller se promener dans des endroits qui théoriquement n’étaient pas praticable pour eux. Grace à la générosité de nos bénévoles, nos résidents ont pris un réel plaisir de découvrir d’autres lieux.  
    D’ailleurs, j’en profite pour remercier chaleureusement toutes les personnes qui nous sont venues en aide ce jour là, sans oublier  "L'asbl Mille Pattes"qui nous a prêté les joëlettes et qui sans elle, rien n’aurait été pareil. Nous n’aurions peut être pas pu leur offrir cette balade. Alors rien que pour ça, nous tenions à vous dire un grand « Merci ! » 

     

    SERET Grégory
    chef éducateur  
    asbl le Tchession 

     

    IMG_2582.JPGIMG_2583.JPGIMG_2584.JPGIMG_2672.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • NOTRE "REPORTER ATTITRE", ANDRE JAMINON, NOUS RELATE :

    C'est avec entrain Emojique l'équipe des Mille-Pattes a promené Bernadette Emojiet son amoureux Gérard, fidèlement guidés par Croquette ''chien guide'' toute heureuse de pouvoir gambader et plonger dans le ruisseau « Bach »
    -C'est face à l'église de MEMBACH que notre guide bénévole EmojiChristian Dessart, nous donne les 1° explications qui superbement documentées agrémenteront, la belle et ensoleillée ''balade du chemin des fraudeurs''  le long des nombreuses bornes frontières successivement:  Prussienne, Pays-Bas, Allemande ( si j'ai bien capté l'historique mouvementée... )
    -Scarabées...  /    -Plumes d'oiseaux qu'ils perdent chaque année ...
    -Convoitées par bien des gourmets : Emoji, les noisettes:  par les humains, les musaraignes, les épagneuls, les écureuils, fouines,  gros bec ...et surprise: par  Croquette capable de les décortiquer pour manger le fruit ! Mais aussi, les pommes de pin :  que l'on retrouve corrodées différemment selon le maraudeur !
    -De passage à proximité de ruches, Emojic'est par la différence entre abeilles, guêpes, bourdons, frelons que Christian capte la curiosité des Mille-Pattes !
    - Qui est le prédateur vorace des moustiques ... habitant les cavernes durant l'hiver, les clochers  en été  ''qui est il (ou elle) '' Emoji  -Étant l’une des passions de Christian, il faudra attendre sa ''rédaction'' pour découvrir le mystère ... et son intérêt  (à suivre…)

    -Concernant ''les donneurs de bras et accompagnants'' félicitations à tous, vous avez '' 1x de plus été remarquables d'efficacité et d'Amitiés.   
    -C'est traditionnellement, que nous avons terminé ''la balade des gens heureux'' à la terrasse du bistrot du coin, pour réhydrater nos gosiers.  EmojiEmojiEmojiEmoji

     



     

     

  • C'ETAIT UNE MERVEILLEUSE BALADE...

    Nous avons eu la grande chance de pouvoir être guidé par Christian Dessart dimanche 7 septembre autour de Membach. J'étais l'heureuse passagère, entourée d'une super équipe de donneurs de bras, qui a pu profiter des explications de notre guide. D'emblée il nous avait dit que son dada était les oiseaux et... il n'a pas été avare en nous montrant des plumes, des chauves souris (bébé et adultes) mais aussi en nous montrant par qui était cassée l'une ou l'autre noisette en sortant de son sac ses trésors...
    C'était la première fois que je faisais cette balade. Membach m'était connu mais rien que de nom et d'être passée en voiture pour aller à Eupen. Nous avons emprunté des petits chemins, parfois boueux, parfois raides, parfois bien larges mais tout autour de nous une belle nature qui prend tout doucement ses habits d'automne.
    Merci à tous et toutes pour ce pur moment de bonheur. A la prochaine...

     

    Bernadette

  • HANDICAP, T'ES PAS CAP...

    Ce samedi 6 septembre 2014, à l’invitation de la« Jeune Chambre Internationale de Verviers », notre Président s’est rendu à l’Athénée Thil Lorrainà Verviers, où se déroulait l’évènement « Handicap, t’es pas Cap ».

    Le but de la journée était de sensibiliser les visiteurs aux difficultés quotidiennes que rencontrent les personnes handicapées.

    Après un « Diner à l’aveugle », le public a eu l’occasion de visiter les différents stands dont celui de notre association.

     

    Galaxy 089.jpg

     

     

     

     

     

  • NOUS SOMMES A LA RECHERCHE DE DONNEURS DE BRAS POUR CE DIMANCHE 7 SEPTEMBRE

    RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL - RAPPEL

     

     

    Nous manquons de donneurs de bras pour la promenade de  ce dimanche 7 septembre.

     

    Le dimanche 7 septembre en compagnie de Christian Dessart, guide  nature. Nous ferons la balade du Chemin des Fraudeurs de Membach, le long de l'ancienne frontière belgo-allemande.

    Rdv à 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Bernadette Bonaventure (secrétaire de Mille-Pattes) au 087/35.20.06 ou 0477/86.62.83

    INSCRIPTION OBLIGATOIRE MAIS GRATUITE