• RELAIS POUR LA VIE

    RELAIS POUR LA VIE

    (VERVIERS – STADE DE BIELMONT) DU SAMEDI 27 A 15 H AU DIMANCHE 28 SEPTEMBRE A 15 H

     

    Les 27 et 28 septembre de 15h à 15h : nous formerons une équipe pour le Relais pour la Vie.au stade de Bielmont à Verviers

    Le Relais pour la Vie est un événement festif, pour tous les âges, axé autour de la solidarité et de la collecte de fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Pendant 24 heures, nous serons présents afin de :

    • Célébrer et mettre à l’honneur des personnes qui ont vaincu, ou se battent encore, contre le cancer 

    • Rendre hommage aux personnes emportées par le cancer et soutenir celles luttant encore contre cette maladie ;

    • Lutter ensemble contre le cancer.

    • Nous mettrons la Joëlette à la disposition de personnes qui souhaitent l’essayer

       

      Des équipes parrainées ou sponsoriséesse relaient pendant 24 heures. Au moins une personne de l’équipe doit être présente sur le parcours à tout moment. Les 24 heures symbolisent en effet le combat de chaque instant mené par les patients et leurs proches contre la maladie. Un Relais pour la Vie n’est pas une compétition sportive ! Vous pourrez ainsi soit marcher, courir, vous faire avancer avec votre chaise roulante ou être passager de la Joëlette pour faire le ou les  tours du stade. C’est l’occasion de rassembler et de mobiliser la vie associative d’une ville ou d’une localité.

      Si l’envie de venir rejoindre notre équipe vous tente, merci de nous contacter après votre inscription afin de nous faire connaître l’heure à laquelle vous souhaiteriez venir « tourner » autour du stade ou plus encore pour nous aider à tenir le stand. Un signe de reconnaissance vous sera d’ailleurs distribué afin de pouvoir identifier les autres personnes de notre équipe.

      Par contre, si d’aventure, vous n’êtes pas libre à ces dates, vous pouvez tout de même encourager notre équipe en nous parrainant. Il suffit de verser votre participation, minimum 10 euros, à notre équipe.

      Pour info, l’objectif de l’équipe Mille-Pattes ASBL est de récolter au minimum 500 euros.

       

      Pour s’inscrire dans notre équipe :

    • http://www.relaispourlavie.be/teams/mille-pattes-asbl et suivre les indications

    • ou téléphoner au secrétariat de Mille-Pattes

    • rechercher sur le site du relais pour la vie, Verviers et le nom de l’équipe Mille Pattes asbl

      Il vous en coûtera 10 euros, qui seront directement versés à la fondation contre le cancer. Notre objectif est de verser 500 euros…au minimum mais aussi de pouvoir faire essayer, à des personnes affaiblies par la maladie, la Joëlette

        

    TOUTE L’EQUPE DE MILLE-PATTES ASBL VOUS REMERCIE DEJA.

  • LES ACTIVITES DE MILLE-PATTES POUR SEPTEMBRE ET OCTOBRE 2014

    Bonjour,

    Et dire que c’est déjà  le dernier courrier de l’année pour vous annoncer les balades de Mille-Pattes !

    Cette année, plus que les autres, a été riche en rencontres mais aussi en merveilleuses balades. Nous sommes fiers de constater que plusieurs personnes dans les donneurs de bras sont particulièrement fidèles mais aussi que notre investissement en temps lors des salons divers et démonstrations porte ses fruits. Ce succès ne pourrait avoir lieu sans la participation de nos guides natures qui, il faut le répéter, viennent tout à fait bénévolement. Merci à eux pour le temps qu’ils nous consacrent.

    La prochaine balade aura lieu le dimanche 7 septembre en compagnie de Christian Dessart, guide  nature. Nous ferons la balade du Chemin des Fraudeurs de Membach, le long de l'ancienne frontière belgo-allemande. Rdv à 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Bernadette Bonaventure (secrétaire de Mille-Pattes) au 087/35.20.06

    Les 27 et 28 septembre prochains nous participerons au relais pour la vie de Verviers. (Toutes les informations sur notre blog). Nous espérons que notre équipe pourra compter sur vous et que nous pourrons gonfler le compte de la fondation contre le cancer.

    Et enfin pour la dernière balade de la saison, le dimanche 19 octobre, Thérèse DEDERIX passionnée de nature, nous a promis de nous faire découvrir un beau coin comme elle les aime. Surprise – surprise donc…

    Mais de toute façon, le rendez vous est fixé à 13h30 devant le cimetière de Heusy pour le chargement de la Joëlette et pour un éventuel covoiturage. La personne de référence pour cette balade est Christina Sevrin (membre du conseil d’administration de Mille-Pattes) au 0474/31.31.94

    Cette balade a pour habitude d’accueillir beaucoup de familles mais sans poussette car là où la Joëlette passe, la poussette ne passe pas.

    Nous vous rappelons que l’inscription à la balade de votre choix est obligatoire mais gratuite. En attendant le plaisir de vous lire, de vous entendre ou de vous rencontrer, nous vous envoyons notre meilleur bonjour.

    L'équipe de Mille-Pattes

     

  • CETTE FOIS C'EST AU TOUR DE GERARD DE NOUS ECRIRE QUELQUES LIGNES...

    Grand air, grands sourires, grands bonheurs pour Nicolas

     

    Quand la petite troupe des Mille-patteurs a quitté Sart Station, le ciel avait remisé ses extravagances, nous laissant quelques heures de répit. Nous nous sommes enfoncés dans le massif forestier qui entoure le court du Wayai, le long de l’ancienne voie ferrée qui descend vers Spa. Un parcours pour nous combler de bonheur tant les bois sont beaux. Notre guide, Jacqueline, avait même préparé un petit jeu d’observation afin de nous inciter à mieux observer la beauté des lieux.
    Mais c’était sans compter avec les séquelles du déchaînement d’Eole, la veille. Un peu plus loin, le spectacle était désolant : à la belle futaie que nous venions de traverser succédait des bois ravagés par la tempête. Hier majestueux, aujourd’hui à terre, plusieurs dizaines d’arbres n’avaient pas résisté.
    Les porteurs de la Joëlette ont donc dû se frayer un passage à travers ces troncs, ces branches, tantôt sur le chemin, tantôt dans le bois pour contourner les frondaisons les plus enchevêtrées, du vrai tout-terrain ! Notre troupe ne s’est pas désunie, encouragée par le sourire de Nicolas.
    Merci à Nicolas, rayonnant malgré les difficultés de réglage en début de promenade ; merci aussi  à sa frangine Cécile qui s’apprête à traverser l’Atlantique et à s’établir pour longtemps au Canada. Et si Mille-Pattes faisait des petits en Nouvelle France ! Merci enfin à Jacqueline pour ses commentaires distillés avec beaucoup d’intelligence : le pic épeiche, l’ancienne ligne de chemin de fer, le cours du Wayai…

     

     

  • ANDRE JAMINON NOUS RELATE LA PROMENADE DE CE SAMEDI 9 AOUT

    Balade du Wayai:(affluent de la Hoëgne.) 9 août 14.

    Nous bénéficions d'un temps doux, même ensoleillé, pour notre prometteuse balade !
    Emoji
    Face à l’ancienne gare de Sart
    Emoji,  nous effectuons le montage du véhicule tout terrain agréablement nommé  ''Joëlette'' (Siège adapté pour personne à mobilité réduite, reposant sur une roue unique et équipé à l'avant et à l'arrière de bras, permettant aux biens nommés ''donneurs de bras d'accompagner en balade nos amis dans des chemins et la nature, leurs devenus inaccessibles.)
    Après l'installation de Nicolas, accompagné de son intentionnée frangine
    Emoji, notre sympathique guide nature, Jacqueline EENENS, explique la raison de l'implantation de la gare à distance du centre du village et nous emmène au travers de la forêt. Observez le trou dans le tronc de ce bouleau! Et de décrire, photos à l’appui, notre hôte des bois, le pivert  tac tac tac ... et sa très grande langue dénicheuse d'insectes cachés sous l’écorce ainsi perforée.  Gâtés, nous aurons à longer des rivières torrentueuses bien alimentées par les fortes pluies, Nicolas nous manifestera régulièrement le plaisir de redécouvrir de telles beautés. EmojiEmoji. Même secoué et le difficile réglage  du soutien de sa tête n'aurons garde de son beau sourire sympathiqueEmoji, il faut dire que Jacqueline très attentive de lui donner un max d'explications et anecdotes, et que les jeux d’observations préparés par notre guide contribueront à la belle découverte nature du vaillant groupe des Mille-Pattes. 
    Merci à toutes et à tous pour l'entrain et la bonne humeur, le plaisir d'être: ’’ensemble, ensemble  même si on est différent...
    Emoji
    Nb: Mille-Pattes participe: AU RELAIS POUR LA VIE (fondation contre le cancer) les 27-28 septembre, 24h de relais, marche ou course la présence de tous est souhaitée. Il faut que notre association s'affirme parmi toutes les équipes et obtienne un bon résultat financier pour l'opération.
    EmojiEmojiEmoji

     

    Emojisuivent :  

     

     

     

     

     

     

  • UN EXTRAIT DE LA NEWSLETTER DE NATAGORA MARQUISAT DE FRANCHIMONT

      La Nuit Européenne de la chauve-souris à Verviers

    Le samedi 30 août 2014, rendez-vous à 20 h 00 Rue Devaux à Verviers

    Au programme :

    Une projection sur le thème « les chauves souris et l’excès d’éclairage »

    Un exposé sur les chauves-souris.

    Un débat questions - réponses.

    Et une sortie sur le terrain pour découvrir les chauves-souris en vol au dessus de la Vesdre.

    La conférence est accessible aux personnes à mobilité réduite, mais la sortie sur le terrain ne l’est pas.

    Fin de l’activité vers 22 h 30


    Contact et renseignements : Jacques Thonnard - 087/23.19.42

    En partenariat avec PCDN et la ville de Verviers qui nous prête le local. 

    Un conseil de Christiane Delmal pour aider les abeilles.

     

    Les mois d’été sont les plus chauds et aussi les plus secs.

    Les abeilles souffrent de la chaleur. Une difficulté pour elles, lorsqu'elles doivent boire, c'est qu'elles peuvent se noyer. Une solution simple existe.

     

    Chaque jour, une abeille récolte le pollen d'environ 2.000 fleurs. Et lorsque l'on sait que leurs ailes peuvent battre jusqu'à 10.000 fois par minute, on comprend dès lors qu'il est important pour elles de pouvoir boire. C'est un travail de titan qui nécessite, par ces fortes chaleurs, une hydratation.

    Malheureusement, lorsque les abeilles ou les bourdons boivent à la surface d'une eau stagnante (étang, rivière, abreuvoir pour les vaches, ...), elles prennent le risque de se faire avaler par une grenouille ou un poisson mais aussi le risque de se noyer. Dès que les ailes touchent l'eau, l'abeille ne peut plus redécoller et elle se noie.

    Une solution simple existe. Vous pouvez créer un petit abreuvoir avec une coupelle, quelques billes (chez Casa ou Blokker pour quelques euros). Les abeilles peuvent dès lors boire en se posant sur les billes. Plus de risque de noyade...

    Merci à Christiane pour ce conseil. 

    Passez un bon moment avec vos enfants ou petits-enfants !

    Fabriquer votre hôtel à insectes, dans votre jardin.

    Les insectes ont tous leur rôle à jouer dans les jardins.

    A la fois prédateurs naturels, pollinisateurs et mets appétissants pour les oiseaux, la majorité des insectes continuent pourtant de subir la destruction de leurs habitats naturels. Alors pour les attirer à nouveau au jardin et faciliter leur reproduction, l’hôtel à insectes leur offre un refuge à la fois esthétique et facile à mettre en œuvre.

    En fonction de l’espace dont vous disposez dans votre jardin vous pourrez donner les dimensions que vous souhaitez à votre ouvrage et laisser libre court à votre créativité. Cependant, gardez à l’esprit que votre nichoir à insectes devra être surélevé du sol d’une trentaine de centimètres et la hauteur idéale oscille entre 1 à 1,7 mètres.

    Choisir l’emplacement ?

    L’emplacement de votre nichoir à insectes devra être le fruit d’une mûre réflexion. Véritable élément architectural de votre jardin celui-ci ne devra être déplacé. Il devra alors être situé à proximité de sources de nourriture pour vos nouveaux amis. Un pré fleuri, une haie mixte ou une prairie feront parfaitement l’affaire.

    Ces abris ont pour principal but  d’accueillir et de protéger les insectes de la rudesse de l’hiver, ils devront donc être orientés sud ou sud-est afin de profiter du maximum de la chaleur du soleil et ce, dès le matin.

    Vous pourrez diviser votre hôtel en plusieurs compartiments ou chaque zone sera destinée à accueillir une espèce d’insectes.

    Voici quelques idées d’aménagement des nids en fonction des espèces à attirer :

    • Des fentes dans une boite remplie de paille attirera les chrysopes (également d’excellents chasseurs de pucerons)

    • Un caisson avec un trou de 10mm accompagné d’une planche d’envol sera le nid parfait pour les bourdons

    • Vous pourrez également y glisser des fagots de roseau pour attirer les abeilles et guêpes solitaires

    • Les syrphes (mouches qui imitent les couleurs des guêpes) préféreront les tiges de ronce ou de framboisier

    • Les scarabées, alliés efficaces à la fois contre les pucerons et les limaces, se satisferont d’un tas de morceaux de branches. 

    Maintenant quel modèle choisir, à vous de jouer, regardez sur internet, allez en voir :

    Val-Dieu près de la réserve de natagora en face de l’abbaye

    Au lieu-dit Wayai, chemin du hérisson.Voir syndicat d’initiative de Sart

    Val du Cossart rue des Carrières à Jalhay

    Plusieurs dans Spa (un dans le parc des sept heures) 

     

    Natagora peut vous conseiller, vous aider à construire la base de votre hôtel, il vous suffit de nous contacter au 087/ 231942 

    Vous n’avez pas de jardin ou le vôtre n’est pas assez grand ?

    Si vous ne disposez pas de suffisamment d’espace (ou ne souhaitez pas l’encombrer d’un hôtel à insecte modèle famille nombreuse) vous pouvez vous tourner vers la création d’un ou plusieurs gîte à insectes.

    Ces petits refuges permettent tout de même d’accueillir certains insectes dans vos massifs, sur votre balcon ou votre terrasse.

    Pour construire votre premier gîte il vous suffira d’attacher ensemble plusieurs tiges creuses d’une vingtaine de centimètres afin de former un fagot.

    N’ayez pas peur de varier le diamètre des tiges. Un tel dispositif pourra entre autre accueillir des abeilles solitaires que vous pourrez observer dès les premiers rayons de soleil du printemps. Votre fagot, véritable nid à insectes, permettra à ces abeilles inoffensives de déposer leurs œufs et d’y laisser des réserves de nourritures nécessaires au développement des larves.

    Une autre méthode consiste à percer une bûche de bois dur et bien sèche à l’aide d’une perceuse et de forets de différents diamètres (de 4 à 10 millimètres). Celle-ci attirera de nombreuses espèces d’hyménoptères si vous variez les profondeurs de perçage sans jamais traverser la bûche de part en part.