• MEILLEURS VOEUX

    voeuxjoelette

    Le comité de Mille-Pattes

    vous souhaite

     une très bonne année 2009.

     

     

     

    D. TROMME      Ch. SEVRIN      N. BLANCHY      B. BONAVENTURE

     

  • DES NOUVELLES DE LA JOURNEE MOBILITE DOUCE

    Près de 300 visiteurs malgré des conditions climatiques exécrables : succès pour la journée portes ouvertes de la Cordiante et ses partenaires.

    Jacques BRAIBANT
    Vers l'Avenir Brabant Wallon

    L'ASBL La Cordiante a ouvert, en mai dernier, un service d'accueil de jour pour personnes handicapées mentales sur le site de la Ferme de l'abbaye. Elle bénéficie de l'hospitalité du CRIE en attendant la construction d'un chalet provisoire à laquelle le ministre Antoine a donné le feu vert. Cette autorisation est valable pour sept ans, et la construction devrait débuter en 2009, sauf recours de l'administration communale.

    D'ici sept ans, les travaux de rénovation de la Ferme de l'abbaye devraient sans doute être terminés. Dans le schéma actuellement retenu, la Cordiante devrait occuper 300 m2 sur les 3000 disponibles. Le nombre des handicapés accueillis ne devrait pas dépasser la douzaine. Yves Keyaert, un des responsables de la Cordiante, a tenu à préciser que la décision de renoncer à la construction annexe d'un chenil a été prise il y a dix-huit mois.

    Aujourd'hui et cinq jours par semaine, des jeunes qui ont atteint la limite d'âge de fin de scolarité sont pris en charge de 9 à 16 h et se voient proposer des activités sportives, d'entretien des acquis scolaires en partenariat avec «Lire et Écrire» et des travaux divers (entretien des communs, jardins partagés, etc.)

    La journée portes ouvertes a été organisée en partenariat avec le CRIE, Itinéraires AMO, l'ASBL Trait d'Union, le Brussels Mushing (chiens de traîneau), l'ASBL Mille Pattes, 4 x 4 Vert et les Jardins partagés. Pareille conjonction de bonnes volontés a permis d'offrir aux nombreux visiteurs un ensemble d'activités qu'un mauvais temps persistant n'a pas réussi à gâcher.

    Classique, la randonnée en attelage avec chevaux et poneys. Moins classique un tour dans les champs avec chiens de traîneau. Très particulière, la possibilité pour les handicapés moteurs de faire une balade tout terrain à bord d'une Joëlette, un engin d'une roue sur lequel le fauteuil roulant est fixé et tiré par une équipe de bénévoles. Lesquels étaient particulièrement nombreux pour contribuer à la réussite de la journée.

    Une soixantaine de jeunes handicapés ont participé à cette journée, et presqu'autant d'enfants et d'ados qui accompagnaient leurs parents ont participé à la logique d'intégration prônée par les différentes associations présentes.

    Yves Keyaert et Viviane Buekenhout veulent ainsi ouvrir un espace entre les ETA (entreprises de travail adapté, ex-ateliers protégés) et les stages de jour. «Cela correspond à un besoin de diversification d'offres faites aux handicapés, et notre projet est complémentaire à ce qui existe déjà en Wallonie.»